Avantages de l’apprentissage d’une autre langue.,avis,prix

Lorsque nous parlons des avantages de l’apprentissage d’une autre langue, sans doute la première chose qui vient à l’esprit est qu’il nous donne un plus dans le milieu de travail. De plus en plus, les employeurs exigent une bonne maîtrise de la langue anglaise et, si vous aussi vous avez connaissance d’autres langues, les chances d’obtenir un emploi sont licenciés.

Un autre avantage de parler une autre langue, c’est qu’il nous aide à communiquer lorsque l’on voyage dans des pays où l’on ne parle pas notre langue maternelle. Non seulement nous seront utiles à un niveau pratique, c’est-à-dire, à se demander d’où vous prenez le bus, à commander de la nourriture dans un restaurant, ou de parler avec le personnel à la réception d’un hôtel, cela nous donnera l’occasion d’apprendre à connaître les gens et être en mesure d’en apprendre davantage sur leur culture et leurs coutumes. Dans l’ensemble, notre expérience de voyage sera enrichi.

Il est aussi intéressant d’apprendre une autre langue pour nos espoirs au niveau des études, collège de nombreux degrés de vous obliger à avoir un niveau B-2 de l’anglais pour être en mesure d’obtenir le titre.

En bref, la maîtrise d’autres langues apporte de nombreux avantages au niveau personnel, social et de l’emploi, le chômage saviez-vous que, en plus pour nous sur le plan psychologique?

Comment pouvons-nous influer sur l’apprentissage d’une autre langue à un niveau psychologique?

De nombreuses études menées sur ce sujet, dire que quand on apprend une nouvelle langue, notre cerveau doit s’adapter pour faire face à ce défi: de nouvelles connexions, activer certaines zones, développez…, et qui nous donne de nombreux avantages. Regardons quelques-uns:

À notre cerveau, l’apprentissage d’une nouvelle langue est de savoir comment le forcer à effectuer une haute intensité de l’entraînement, vous devez attraper les nouveaux sons et de les relier à quelque chose qui a du sens et que nous pouvons comprendre. Cela nécessite un important effort participatif, mais dans notre cerveau de cette volonté de perles, car il vous permet de rester en forme, et en conséquence, ralentit le vieillissement et est plus souple. Cela signifie que les personnes qui parlent deux langues ou plus semblent avoir plus de capacité à s’adapter à des situations différentes et d’effectuer des tâches plus rapidement que ceux qui ne parle qu’une seule langue.

Des études ont également été faites qui montrent que les gens qui ont parlé deux langues tout au long de la vie peut retarder les symptômes de maladies telles que la maladie d’Alzheimer, car ils ont une plus grande activité du cerveau.

L’apprentissage d’une langue rend les changements qui se produisent dans notre cerveau, d’élargir les zones de traitement de l’information, ce qui renforce notre capacité à se concentrer, améliore notre mémoire, il augmente l’intelligence et le langage de commande d’exemplaires.

En fait, être capable de parler une autre langue, vous maîtrisez mieux la notre, puisque, par exemple, lorsque nous en avons appris un nouveau mot, nous associons l’équivalent de notre langue, nous apprenons de nouvelles nuances des mots de notre langue. Aussi nous nous devons de bien les utiliser, de sorte que nous savons de sa fonction (adjectif, verbe, nom, article,…) et, avec cela, nous nous rendons compte de la façon dont nous nous exprimer dans notre langue.

Notre écoute aussi des avantages, notre cerveau a capturer de nouveaux sons et de les associer avec des mots et des phrases pour être en mesure de comprendre le message que nous recevons. Il renforce également notre lecture, lorsque nous lisons un texte dans une autre langue, notre esprit doit être attentif, car nous retrouvons avec beaucoup de mots dont le sens est inconnu de nous, et nous devons développer notre capacité à déduire du sens à partir du contexte.

L’apprentissage d’une langue est l’apprentissage d’une autre culture.

L’une des grandes contributions qui nous donne de l’apprentissage d’une langue est la capacité à voir le monde sous un autre prisme. Notre façon de parler est conditionné par notre perception de la réalité. Par exemple, en espagnol, les objets ont des sexes, masculin et féminin, nous disons “président” et de “canapé”. Un anglais ne comprennent pas, pour eux le président que le canapé sont des objets qui n’ont pas de sexe. Un japonais n’a pas un mot qui signifie “prendre sa retraite” dans leur langue, parce que dans sa perception de la réalité, ce concept n’existe pas. C’est peut-être pourquoi nous avons du mal à maîtriser une langue, parce que nous sommes toujours à la recherche de l’analogie avec notre propre, nous avons besoin que l’autre langue est la même logique que la nôtre, et qui n’en est pas ainsi.

Il est très intéressant de savoir à ces aspects de la langue, car une langue ne comprennent pas seulement les mots et la grammaire, mais beaucoup d’autres choses comme la culture, l’environnement, la façon de comprendre ce qui nous entoure, d’influences extérieures… Tout cela nous enrichit en tant que personnes et nous aide à élargir notre vision du monde.

Leave a Reply